AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Quand il faut choisir... (Fanfic Zelda, Twilight Princess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'en pensez-vous?
J'adore!
0%
 0% [ 0 ]
Super!
100%
 100% [ 2 ]
C'est bien!
0%
 0% [ 0 ]
Bof.
0%
 0% [ 0 ]
Peu faire mieux.
0%
 0% [ 0 ]
Nul.
0%
 0% [ 0 ]
Horrible!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Shiata



Féminin
Nombre de messages: 6
Age: 19
Localisation: Devant mon ordi ou le nez dans un bouquin...
Humeur: Bonne humeur, pour l'instant...
Date d'inscription: 23/05/2008

MessageSujet: Quand il faut choisir... (Fanfic Zelda, Twilight Princess)   Dim 25 Mai - 16:31

Résumé de Twilight Princess (SPOILER)

Link est un jeune homme de 17 ans qui vit dans le petit village de Toal. Un jour que le crépuscule, une forme maléfique s'avance sur Hyrule, ses amis Iria et Colin se font enlevés. En partant à leur secours, Link se fait projetter dans le crépuscule et se transforme en loup, contrairement aux autres habitants qui sont réduits à l'état d'âme érantes. Il se fait emprisonné au château d'Hyrule et se fait sauvé par une créature étrange, Midona qui veut qu'il l'aide en échange de sa liberté. Il retourne à Toal sous ses ordres et libère cette partie d'Hyrule du crépuscule. Il se fait récompensé par lun des quatres esprits de lumière qui lui révèle qu'il est l'élu des déesse, marqué du signe de la triforce (sagesse, courage et force) chargé de ramener la lumière sur le Monde et de vaincre le mal... Il finit par sauver le monde et tous les enfants du village, ainsi que la princesse Zelda. A la fin de son aventure il rencontre Ganondorf, la source de tout ce mal. Il le vainct dans un dernier combat et rend sa forme originelle à Midona qui se trouve être la princesse du crépuscule. Elle rentre dans son monde, brisant avant de partir le seul moyen de communiquer entre leurs deux mondes. Pour plus d'information, c'est ici:
http://www.palaiszelda.com/

Et maintenant, ma fan fiction!

CHAPITRE 1:

Link sourit. Colin apprenait vite. Il maniait déjà l'épée avec force, même s'il lui manquait la précision. Les autres enfants le regardaient maintenant avec un air admiratif, semblable à celui qu'ils avaient lorsqu'ils regardaient Link.
Le soleil se couchait doucement sur Toal. Bientôt les enfants furent appelés et ils rentrèrent tous chez eux. Link jeta un coup d'oeil à Iria, assise au bord de l'eau, non loin. Elle regardait la lente descente du soleil. Il s'approcha d'elle et s'assit à ses côtés. Elle ne détacha pas son regard de l'astre stellaire.
- Si tu veux, je peux t'emmener dans la plaine d'Hyrule. C'est magnifique là-bas, chuchota-t-il.
Iria se tourna vers le jeune homme, plongeant son regard dans le sien et esquissa un timide sourire.
- Je veux bien... souffla-t-elle.
Link se releva et la prit par la main, l'emmenant vers Epona. Il l'aida à monter et s'installa derrière elle, la prenant par la taille. Il lança la jument au galop d'un cri et ils partirent à toute vitesse. Ils ne chevauchèrent pas longtemps : quelques minutes plus tard ils étaient arrivés dans l'immense plaine d'Hyrule. Link arrêta la jument, descendit, et aida Iria à faire de même. Ils s'assirent dans l'herbe et regardèrent le jour disparaître peu à peu, les éclairant d'une lumière éclatante. Au bout d'un moment la jeune fille s'endormit dans l'herbe, ses cheveux désormais longs encadrant son visage. Link s'étendit près d'elle et observa les étoiles, pensant à tout ce qu'il avait vécu depuis tout ce temps. Tous ses combats, tous ses amis ; tout ce qu'on lui a demandé, il l'a fait. Il a sauvé le monde.
- Et pourtant, ça ne me suffit pas, murmura-t-il.
Il avait soif d'aventure. Il voulait partir encore et continuer de se battre. Finir sa vie à Toal était quelque chose qu'il avait du mal à envisager... Il sentit Iria se blottir contre lui, l'arrachant à sa rêverie. Il enserra la jeune fille de ses bras et s'endormit, songeant à l'aventure qu'il ratait pour rester avec elle. Il ne regrettait pas son choix. Pas maintenant. Pas encore.
Un rayon de soleil et le hennissement d'Epona réveillèrent Link. Il cligna des yeux et les referma immédiatement devant la clarté du jour. Il se redressa sur un coude et regarda autour de lui, un peu sonné. L'Hylien aperçut le facteur, toujours aussi ridicule, essayant d'approcher la jument qui se montrait réticente et montrait les dents. Le jeune homme se releva précipitamment et pris de vertige, il trébucha et retomba. Alors qu'il se recevait tant bien que mal dans l'herbe glissante, il entendit un craquement sourd et ressentit une douleur cuisante au poignet. Le gauche malheureusement. Il jura et se mit debout en se tenant le bras. Il interpella le facteur, lui évitant un bon coup de sabot qu'il n'aurait certainement pas apprécié... Le facteur s'éclaircit la gorge et tendit une lettre à Link :
- Votre courrier ! Venant du palais d'Hyrule !
Link prit la lettre et salua le facteur qui partit en courant, comme à son habitude. Le jeune Hylien s'assit par terre et ouvrit tant bien que mal la lettre rouge. Quand il y arriva enfin au bout de quelques minutes, la lettre était courte mais un sourire se peigna sur ses lèvres.

Link,
On m'a signalé des choses très étranges du côté du lac Hylia et du désert Gerudo. Il faut que tu viennes, rapidement, si possible. Je compte sur toi.
Zelda

Tout ce dont il rêvait depuis un bon bout de temps. Son sourire s'effaça un peu quand il se tourna vers Iria. La laisser ici était dangereux et vraiment stupide. Il s'agenouilla près d'elle et la secoua doucement. La jeune fille ouvrit les yeux et comme Link fut éblouie par la lumière du jour. Link lui montra la lettre et lui expliqua la situation.
- Je n'ai qu'à venir avec toi !
- Hein ? Mais... c'est... Je crois pas que ce soit une bonne idée. Tu sais, il y a toujours des monstres là-bas... et... euh...
- S'il te plaît... Je n'ai jamais vu Hyrule ! Et tu ne vas pas me laisser ici, quand même...
- Je suis pas sûr que je puisse te protéger, tu sais, dit-il en serrant son poignet.
Iria ne releva pas son geste et continua :
- Tu as vraiment besoin de me protéger jusqu'à Hyrule ? C'est juste à côté ! Je ne suis pas folle, je n'ai pas envie d'aller jusqu'au désert. Par contre le lac...
- Iria ! Tu as gagné... Je t'emmène mais je te laisse à Hyrule.
- Link, s'il te plaît...
- Non.
Il grimpa sur Epona et tendit la main vers Iria qui la saisit et monta à son tour.
- S'il te plaît...
- Non...
- Allez, Link...
- Non.
Cet échange verbal très varié se poursuivit jusqu'au château qu'ils atteignirent vers midi. Quand la citadelle leur apparut dans toute son ampleur, Iria poussa un cri d'admiration. Elle descendit d'Epona et courut jusqu'aux marches de pierre. Le château de la princesse Zelda, immense, se dressait devant eux, ses tours pointées vers le ciel. Link attacha Epona et se plaça quelques pas derrière Iria. Elle lui rappelait la sensation qu'il avait eue en découvrant pour la première fois le palais, après l'avoir libéré du crépuscule. Le jeune homme se rappela la raison de leur présence et, prenant Iria par la main, il grimpa les quelques marches et franchit les grandes portes de bois.
Iria écarquilla les yeux devant la foule qui se massait derrière les remparts. Il y avait tellement de couleurs, de bruit, de senteurs, de magasins divers... Tout cela lui donnait le tournis. Voyant son malaise, Link l'entraina vers la grande place et l'approche de la fontaine. La jeune fille s'assit sur le bord et regarda autour d'elle, un peu égarée.
- Iria, je dois faire une petite course avant. Tu veux bien m'attendre ici ? demanda le jeune homme.
- Je... euh... oui, oui...
Link se dirigea vers la rue ouest, en direction du médecin d'Hyrule. Il frappa à la porte puis entra. Le vieil homme était assis dans un coin, sûrement endormi. N'ayant pas besoin que quelqu'un regarde sa blessure, Link prit sans bruit quelques bandages et de quoi empêcher son poignet de bouger, puis partit. Près de la fontaine, son amie l'attendait toujours.
- C'est grand, hein ? lui dit Link en s'approchant.
- C'est... ouah... oui... articula à grande peine la jeune Hylienne. Je n'arrive pas à y croire ! Merci de m'avoir emmenée, Link... Je n'aurais jamais cru que ça ressemblait à ça, Hyrule !
Link lui sourit et l'emmena vers le château. Les gardes les toisèrent un moment mais furent obligés de les laisser passer quand Link leur montra la missive royale. Arrivés dans la cour du château, Link soupira. Tout avait changé depuis la dernière fois. Le ciel sans nuage laissait passer la lumière du soleil, les plantations, bosquets, arbres fleurs, tout avait poussé. Il y avait des gardes partout, beaucoup plus courageux que les anciens. Ils s'avancèrent jusqu'aux portes massives du château et entrèrent dans une salle magnifique. Au milieu, Zelda, resplendissante, était assise sur son trône, un papier à la main... Elle conversait avec un vieil homme à sa droite. Quand elle leva les yeux et qu'elle aperçut Link, un fin sourire se dessina sur ses lèvres et elle demanda à sa cour de prendre congé. Ce qu'elle devait lui dire était trop alarmant pour que ses sujets l'entendent. Link s'avança jusqu'au trône et s'inclinant devant la jeune reine, il invita discrètement Iria à faire de même. Celle-ci était restée accrochée au bras du jeune homme tout du long, un peu effrayée par toutes ces richesses et cette noblesse... Zelda lui jeta un regard interrogateur. Link intervint :
- Je n'avais pas le choix, il fallait que je l'emmène. C'est une amie à moi. Elle est au courant.
- Hmm... fit la reine d'un air soucieux.
Tout cela compliquait la situation. Elle voyait bien que ce n'était pas qu'une "amie" comme le disait le jeune héros. Elle rangea ces problèmes-là dans un coin de son esprit et continua :
- Très bien. Tu sais pourquoi je t'ai fait venir, Héros élu des déesses. Des choses étranges se passent au-dessus du lac Hylia et vers le désert Gerudo...
- Céléstia... murmura Link.
- ... Des monstres autrefois absents sont apparus, poursuivit Zelda. Il faut que tu ailles voir ce qui se trame. Je crains que Ganondorf ne soit de retour.
Link baissa la tête, dépité. Avec son poignet cassé, il ne pouvait pas partir en mission.
- Votre majesté... Il y a un problème. Je suis dans l'incapacité de me battre, dit-il en levant sa main gauche dont le poignet était entouré de bandage. Je suis désolé.
Le regard de Zelda s'assombrit.
- Il faut pourtant que quelqu'un y aille. Sinon je peux toujours envoyer une escorte de gardes.
- A ma place ?
- Je... je ne crois pas... Ils ne sont pas aussi compétents que toi, répondit-elle. Mais s'il y a un problème, ils pourront t'aider.
- Hmm... je... compris. J'ai une requête, moi aussi. Je ne peux pas ramener Iria à Toal et elle a besoin d'un toit. Pourriez-vous la loger au palais, s'il vous plaît ?
- Bien sûr... Je vais la faire amener jusqu'à sa chambre.
Une servante s'approcha et pria Iria de la suivre. Celle-ci se tourna vers Link qui lui chuchota :
- Ne fais pas de bêtises, hein ? Je pars demain à l'aube, je sais pas si je te verrai entre-temps...
- Sois prudent, répondit la jeune hylienne.
- Promis, dit-il, l'embrassant une dernière fois avant de la regarder partir.
Zelda frémit. La situation était vraiment compliquée. Comment expliquer son problème au jeune guerrier ? Iria partie, ils se retrouvèrent seuls dans l'immense salle. Zelda se leva et s'approcha de Link.
- Link, il y a un autre problème.
- Lequel ? demanda le jeune homme, inquiet.
Zelda soupira. Elle réfléchit, puis lui demanda :
- Viens, allons discuter de ça ailleurs. J'ai peur des oreilles indiscrètes.
Ils traversèrent la grande salle jusqu'à une porte qui s'ouvrait sur un long couloir. Au bout se trouvaient les appartements royaux. Zelda le fit entrer et referma la porte derrière lui. Quand ils furent assis elle commença :
- Hier mes conseillers m'ont fait part d'une idée que je n'aime pas beaucoup... Ils voudraient, pour donner confiance au peuple, faire un mariage arrangé. Je suis complètement contre, mais si la situation était critique au lac et au désert, je ne pourrai plus m'y opposer. C'est pour ça qu'il est crucial que le moindre problème là-bas soit résolut et dans la plus grande discrétion.
- Je comprends...
- Non, Link. Tu ne comprends pas. Ils veulent me marier avec toi... chuchota Zelda.
- Quoi ? s'écria le jeune homme. Ils... mais... non !
- Calme-toi, s'il te plaît...
- Ils n'ont pas le droit ! cria-il, se levant sous le coup de la colère.
- Link ! Calme-toi et écoute !
Le cri de la reine d'Hyrule calma un peu le héros et il se rassit, toujours furieux.
- Moi non plus je n'accepte pas ce choix. Si la situation à l'est est mauvaise, nous y serons obligés. C'est pour ça que je te demande de régler tous les problèmes que tu rencontreras. S'il y a vraiment des monstres là-bas, tu dois savoir pourquoi ils sont là. Et si Ganondorf est de retour... Ne... ne le combats pas... S'il est revenu c'est qu'il est plus fort qu'avant. Tu n'auras peut-être pas la force de le détruire... S'il est revenu... Alors reviens, toi aussi... Et nous essaierons de le tuer ensemble, comme la dernière fois. Tu n'as aucune chance, seul. Hyrule ne s'en remettrait pas.
Link écoutait maintenant attentivement. Zelda avait raison. Il se leva et se dirigea vers la porte sans un regard pour la jeune femme. Alors qu'il allait l'ouvrir il s'arrêta et lança :
- Bonne nuit, Altesse.
Et il sortit, laissant Zelda seule avec son désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shiata.skyrock.com
naomi weaver
Modératrice


Féminin
Nombre de messages: 34
Age: 24
Localisation: ben devant mon ordi
Date d'inscription: 21/05/2008

MessageSujet: Re: Quand il faut choisir... (Fanfic Zelda, Twilight Princess)   Lun 14 Juil - 12:50

Belle fic même si ca fait belle lurette que je regarde plus mon frere jouait à zelda, il a même arreté avant la fin lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
Hiryuu
可愛い桜んぼ
Admin



Féminin
Nombre de messages: 393
Age: 24
Localisation: Près de mon Pocky kun à la fraise!! *o* nyoo
Humeur: Super Mega Nyappy 8D
Date d'inscription: 20/05/2008

MessageSujet: Re: Quand il faut choisir... (Fanfic Zelda, Twilight Princess)   Lun 14 Juil - 21:55

Mince j'ai mis super sans même dire pourquoi j'en uis désolée.
j'aime beaucoup ta fic, la façon dont tu décris les évènements me plais beaucoup. Enfin bref moi je vois rien de négatif, que du positif Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.forumsactifs.net
 

Quand il faut choisir... (Fanfic Zelda, Twilight Princess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [fanfic Bleach] Quand se brise la glace
» Comment bien choisir son starter
» Il faut bien commencer quelque part...
» Plump princess
» Personnage Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanwork no Sekai ::  :: -