AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chagrin CODE LYOKO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naomi weaver
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 27
Localisation : ben devant mon ordi
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Chagrin CODE LYOKO   Jeu 22 Mai - 21:02

Pour les fans de CODE LYOKO

Résumé
4 ans après l’extinction du supercalculateur, nos amis étaient pratiquement tous à la fac.

Yumi était étudiante pour devenir journaliste et est actuellement en stage dans le sud de la France dans une école assez spéciale.

Odd, lui, faisait des petits stages pour devenir auteur de film d’horreur / SF. Il sortait avec Sam la petite brune au look original avec la peau bronzée qui, elle, voulait devenir mannequin et danseuse, ainsi qu’arrangeuse de musique de film et faisait un duo du tonnerre avec Odd.

Aelita, elle, ne faisait pas d’étude et enchainait concerts sur concerts ainsi que boites de nuit VIP en tant que DJ sous le pseudonyme de Maya et accompagnait de grands chanteurs et était plutôt célèbre. Elle s’était mise en couple avec Jérémie mais, en ce moment, malheureusement, leur couple est en crise à cause des absences à répétitions d’Aelita.

Jérémie lui est devenu la perle de sa fac d’informatique (non sans blague !).

William lui est étudiant en sport de haut niveau pour devenir footballeur professionnel et av déjà assez de succès du côté du public féminin et se fait sponsorisé par les plus grands, il tourne aussi dans des pubs.

Ulrich, lui, s’est différent il n’a plus aucun contact avec les ex lyokoguerriers et ne souhaite plus en avoir. Il était partit 1 mois après l’extinction du supercalculateur sans plus JAMAIS donné signe de vie pour une raison qui lui avait fait mal : il avait fait sa déclaration à Yumi 1 mois après la bataille finale mais, à la surprise générale, elle lui a mit un râteau, pour dire les choses comme elles sont, et avait annoncé qu’elle sortait avec William (chose vraie). Le soir même, pendant qu’Odd était partit il avait téléphoné à son père et avait accepté sa proposition d’être transféré dans une école sport. Il était donc partit le lendemain matin très tôt vers 5 heures du mat’ sans rien ne dire à personne, sauf au proviseur. Yumi, elle, avait eu un grand sentiment de culpabilité et avait plaqué William 1 semaine plus tard réalisant qu’elle ne l’aimait pas tant que ça. Pour nous, en ce qui nous concerne, il faut savoir qu’Ulrich, comme la plupart des autres, était en fac : d’art (art culinaire, art artistique, art martiaux, danse, chant, etc.…) en section art martiaux. A cause de ce qu’il a subit sentimentalement 4 ans plus tôt il était devenu beaucoup plus froid mais c’était trouvé une copine de remplacement pour dire les choses comme elles sont, pour oublier Yumi mais la belle japonaise avait encore une petite place au fin fond de son cœur même si il le nie, il n’ouvre pratiquement son cœur à personne sauf à sa copine et à ses nouveaux amis qui réussissent peu à peu à cassez la barrière qu’il s’était mit autour du cœur au fil du temps. Mais, le hic, c’est qu’il fume. Il étudie dans une fac dans le sud de la France (tient donc justement la où se rend Yumi).
Personnages étrangers à code lyoko
Kimberley Ashen : petite amie d’Ulrich. Très mignonne championne de gymnastique rythmique inter école. Dite Kimi

Cédric Iédiké : Blond aux yeux bruns. Dans la section art martiaux comme Ulrich. Il est kendoka.

Lei fang Wei : Meilleure amie de Kimi et d’Annso championne de tir à l’arc et de natation petite amie de Cédric. Chinoise. Elle a des yeux et des cheveux noirs toujours tenus par une tresse.

Jason Liyu : Artiste en herbe fierté de la section dessin Il est brun aux yeux bruns mais porte des lentilles oranges pour se donné du style. Aussi dingue qu’Odd.

Anne Sophie Cascada : surnommée « Annso » (se prononce Anne ço) championne d’escalade elle est blonde aux yeux bleus et porte des petites lunettes rectangulaires mais porte des lentilles pour l’escalade.

Lara et Clara Cascada: petites sœurs d'Annso, ce sont des jumelles le signe pour les différentier et que Lara a les yeux bruns et Clara les yeux bleus. Elles ont toutes deux les cheveux bruns. Lara est étudiante en danse R&B et Clara est étudiante en chant pop rock
Histoire :
Dans la grande ville de Paris, le soleil commença à se lever et toute la ville était toujours dans les bras de Morphée, tous ? Non : dans un petit appartement du centre ville un réveil se fait entendre. Une jeune femme d’origine asiatique avec des cheveux lui descendant jusqu’à la moitié du dos se réveille doucement et éteint son réveil. Elle se dirigea vers sa salle de bain retire sa nuisette bleue et va sous la douche après avoir actionné l’eau chaude. Une sonnerie de portable la tire de sa rêverie et elle sort en hâte de la salle de bain après avoir enfiler son peignoir. Elle prend son portable et regarde tristement que ce n’est l’appel de celui qu’elle attendait elle décrocha et dit un léger « allo »

A : Et bien Yumi t’es pas en forme ce matin dis moi !
Y : Très drôle -_-
A : … Enfin bref ! C’est aujourd’hui que tu pars dans le sud de la France la chance que tu as !
Y : Mouais ! Ben moi chuis pas si emballer et tu sais c’est un stage pas des vacances !
A : Ben tu pourras en profiter quand même ce n’est pas tous les jours qu’on peut se rendre là bas ! Dis – moi…Tu l’attends toujours ?
Yumi écarquilla les yeux et dit d’une voix légèrement étranglée : De…de qui tu parles ?
A : joue pas à ce petit jeu là avec moi Yu ! Son prénom commence par U et se termine par H !
Y : ben j’en sais rien je sais que c’est moi la fautive dans cette histoire, que je l’ai fait souffrir et que de surcroit il a le droit d’avoir voulu cassez les ponts mais j’espère toujours qu’il reviendra sur sa décision et qu’il me pardonnera.
A : oui si déjà t’avais su être claire avec tes sentiments déjà ! (= elle a pensé à voix haute !) Heu…oublie ce que je viens de dire ! Je suis mal placée pour dire ça ^^ »
Y : *ça tu peux le dire* Enfin bref ! Et ton couple avec Jérémie ca va ?
A : que veux tu que j’te dise ! Il m’fait toujours la gueule jusque par terre si tu vois ce que je veux dire !
Y : c’est qu’une petite crise ca lui passera bon excuse je dois te laisser où je vais rater mon train et je suis toujours en peignoir !^^ »
A : quoi ? C’est vrai ?! Quelle cruche moi je parle et je parle alors que tu joues ton diplôme sur ce stage excuse moi ! Bon je te laisse !
Y : oui au revoir ! T’inquiète c’est rien ! Bonne chance avec Einstein^^
A : Merci bye !

Yumi raccrocha et mit son portable dans son sac à main. Elle mit un débardeur décolleté blanc avec de la dentelle, un jeans taille basse et des ballerines noires. Elle prit la veste en jeans qu’Ulrich lui avait offert il y a 5 ans pour son anniversaire. En effet, elle ne pouvait pas se séparer des cadeaux que lui avait offerts Ulrich. Elle l’attacha autours de sa taille prit son sac de bagage et à main. Elle sort de son appart’ et referme derrière elle. Elle descendit à toute vitesse les 2 étages de son appartement. Elle traversa la rue et alla s’acheter un croissant et un chocolat chaud à la boulangerie. Elle va, ensuite, à la gare et monta dans le train direction le sud de la France. Elle regarda par la fenêtre, elle a l’impression de voir le visage d’Ulrich…

3 heures dans le sud de la France, à St Tropez, dans une chambre d’internat d’une fac, un réveil sonna bruyamment et un jeune homme brun plutôt mécontent de se faire réveiller de manière si peu délicate bougea sur sa couette et se redressa

H : Ta G*** toi !!!!
Il donna un coup de poing au réveil, ce qui, bien évidemment, le cassa ^^ ». Son colocataire, brun également, se réveilla brutalement et tomba de son lit à cause de la violence du cri

2H : aieuh ! Dis Ulrich ne pourrais pas crier moins fort le matin ! J’ai mal aux fesses maintenant ! -__-
U : ha ! Excuse Jason ! Je suis à crains ces derniers temps chais pas pourquoi !
Jason regarda sa montre posé sur sa table de chevet et dit d’un air ironique : Humm peut-être parce que tu vas être en retard à l’entraînement et à ton rendez vous avec la jolie Kimi^^
Ulrich regarda également sa montre et dit complètement paniqué : Flûte ! Elle va m’étriper !
Il prit ses affaires de douche et se précipita aux douches pendant que Jason se marrait
U : Te marre pas Jason !
J : ha ha ha ! Excuse-moi ! Mais j’adore te voir comme ça^^
U : Hahaha ! Mort de rire ! J’te jure !-__-

Il se précipita vers les douches se lava en hâte mit un T-shirt blanc, une veste grise ainsi qu’un training noir. Il se précipita au gymnase et ouvra la porte. Il vit une jeune femme brune aux yeux bleus en juste corps bleus et doré en train d’enchaîner des enchaînements avec son ruban. Les autres filles la regardaient avec des yeux pétillants d’émerveillement. Elle continua ses enchaînements 5 minutes et s’arrêta, les autres demoiselles applaudissent et elle se fit entourer par 2 filles qui lui donnèrent une bouteille d’eau et une serviette elle les remercia, elle débouche la bouteille et bu une gorgée, d’un coin de l’œil, elle aperçut Ulrich.

F : Ulrich !
U : bonjour Kimberley !^^
K courra vers lui, sauta dans ses bras et l’embrassa : comment tu m’as trouvée ?
U : Super comme d’hab’ ma p’tite Kimi^^
K : Merci^^
U : On va manger ? Cédric et Lei fang doivent nous attendre^^
K : ok !^^ J’me change et chuis à toi^^
Elle alla dans les vestiaires et ressortit 5 minutes plus tard habillée avec un débardeur mauve clair à dentelle, un gilet rose saumon, un jeans. Elle avait détaché ses longs cheveux en cascade et avait un bandana rose/mauve avec des petits verts turquoise auquel elle avait attaché une broche orange ressemblant ben à une orange ! (pour faire court regardez l’mage). Ulrich resta ébloui devant ce spectacle

K : ca va Ulrich ?
U : hein oui ! Oui ! T’inquiète !
K : Ben on y va !
Elle enroula son bras autour de celui de son petit ami et ils sortirent du gymnase et se rendirent à la cantine. Dès qu’ils refermèrent la porte de celle-ci une jeune fille asiatique pénétra dans la grande cour de la fac.

Y : et ben c’est immense ici ! Ils ne se moquaient pas de moi en disant ça ! Bon voyons le bureau du directeur.

Elle sortit un petit plan de sa poche et commença à faire le tour du propriétaire mais le plan était si mal fichu qu’elle se perdit. Elle vit une jeune femme blonde à lunette avec un sac à dos de montagne tenu sur une épaule.

Y : excusez-moi
La jeune fille se retourna : oui ? Que voulez vous ?
Y : je me suis perdue ! Voulez vous bien m’indiquer le bureau du proviseur ?
J : oui bien sur ! Suivez-moi !

Elle la conduit au bâtiment administratif, la fit entrer et traverser un immense couloir jusqu’à une porte elle appuya sur un bouton, une voix se fit entendre.

H : oui ?
F : Monsieur le proviseur, c’est Anne Sophie Cascada : une jeune femme veut vous voir !
P : Ha oui ! Je vous ouvre !
La porte s’ouvrit automatiquement et elles entrèrent dans le bureau

P : Bienvenue dans notre fac mademoiselle Ishiyama
Y : Merci monsieur

Le proviseur prit et lu une page d’un dossier : Donc, si j’ai bien tout compris vous êtes ici pour faire un article de notre école pour votre option de journalisme

Y : oui, ma future profession repose sur ce « stage ».
P sourit : oui, je m’en doute ! Vous savez où vous allez dormir ?
Y gênée : malheureusement, non
P : Alors, Mlle Cascada vous dormez dans une chambre double seule si je ne m’abuse voulez vous bien prendre Mlle Ishiyama dans votre chambre ?
AS (Anne Sophie) : Oui monsieur le proviseur
Y : Mais je ne veux pas déranger
AS : tu ne me dérangeras pas au contraire ! Je commençais à me sentir un peu seule^^
Y : ben d’accord j’accepte avec grand plaisir^^
P : bien vous pouvez y allez !^^ Bonne chance
Y : Merci
AS : Monsieur en parlant stage ca me fait penser, elle est pour quand la rencontre d’escalade inter université ?
P : Dans un mois pourquoi ?
AS : Pourrais – je m’y inscrire ?
P : Je n’y vois pas d’inconvénient surtout que vous êtes une de nos plus douée ! Je vais vous y inscrire
AS : Merci

Les deux femmes sortirent du bureau et allèrent dans la chambre d’Anne Sophie
Y : Tu fais de l’escalade ?

AS : Oui j’adore ça ! On me dit que j’aurais pu être médecin mais hors de question ! Les uniformes blancs qui se salissent trop vite et l’odeur bizarre dans les locaux ca ne m’a jamais réussi ! Je vais t’aidée à ranger tes affaires.

Y : Ok ! Merci Anne Sophie
AS : De rien ! Ah ! Au fait, appelle moi « Annso » c’est mon mignon petit surnom^^
Yumi eu un petit rire : oui c’est plus rapide à dire surtout !

Elles rigolèrent un coup et rangèrent les affaires de Yumi dans la 2e armoire de la chambre. On frappa à la porte

AS : Entrez !
La porte s’ouvrit sur. . . Ulrich ! Mais Yumi étant de dos, assise sur son lit, en train de fouiller dans son sac à main et Ulrich caché par la porte ils ne se virent pas

AS : Tiens ! Salut toi, qu’est ce que tu veux ?
U : tu n’aurais pas vu la massue de Kimi ?

Yumi reconnu la voix qui se fit entendre. C’était la voix de l’homme qu’elle aime et qu’elle avait trahi de la pire manière qui soit.

AS : Elle l’a encore perdue ? Elle ne fait vraiment pas attention à ses affaires, non désolée pas vue ! Elle ne l’aurait pas perdue au vestiaire du gymnaste ?
U : Elle a fouillé je ne sais pas combien de fois !

Il prit sa boite de cigarette, en prit une et l’a mit en bouche, mais avant de pouvoir l’allumer Annso lui enleva de la bouche.

AS : je t’ai déjà dit X fois de ne plus fumer ! T’es la fierté de notre école, Ulrich ! Et toi, tu te ruines la santé !
U : Mêle toi de tes affaires Annso et rend moi ma clope !
AS : Non ! Et puis, hors de question qu’on fume dans ma piaule !

Elle la jeta à la poubelle après l’avoir écraser dans sa main. Après avoir entendu le prénom du jeune homme, Yumi n’eu plus aucun doute sur ses soupçons. Elle essaya de ne pas tourner la tête de peur qu’Ulrich la reconnaisse mais ca faisait longtemps qu’elle ne l’avait plus vu et qu’il lui manquait ! Donc, ni tenant plus, elle tourna légèrement la tête et elle vit son visage mi amusé mi énervé de voir sa cigarette réduite charpie, elle rougit légèrement. Malheureusement, le regard d’Ulrich croisa le sien et l’expression du jeune homme vira aussitôt à la surprise et à la colère.

U : toi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
[Tiit3] MaRjOw

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 23
Humeur : ben la mienne xD
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Sam 24 Mai - 13:27

Ouais Jlavais deja vu sur Yumi 2004 mais bon elle est super cette fic ^^
Continu comme sa meme si ta qu'a faire du copier coller avec lautre forum puisque ta fic est deja terminée
A moins que tu ai fait un 2eme tome Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naomi weaver
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 27
Localisation : ben devant mon ordi
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Sam 24 Mai - 14:18

FLASH BACK (dans la peau d’Ulrich)
Ce matin là, je m’étais réveillé de, plutôt, bonne humeur, je me doutais pas un seul instant que ça allait changer et que je souhaiterais quitter Kadic, une école où j’avais vécu les plus beaux mais aussi les pires moments de mon adolescence. Je me réveillais aussi un brin stressé, car, ce jour là, le jour de la St Valentin, j’avais décidé de déclarer ma flamme à Yumi en lui offrant mon cadeau. Odd s’était réveillé et avait commencé à me questionner.

O : Ulrich, pourquoi tu as ce sourire d’imbécile heureux ?
U : tu ne devines pas ? J’te donne un indice aujourd’hui on est la St valentin
Odd se mit à réfléchir : Heuuuu… Non ! Tu comptes faire ta déclaration à Yumi ?!!!
U souriant : t’as tout compris
O : alors là j’ai que 2 mots à dire ! Youpi ! Enfin ! Depuis l’temps que Aelita, Einstein et moi attendons^^
U rougissant : oh ! C’est bon !
O : c’est bon j’te taquine
Plus tard, nous sommes allés prendre notre douche et nous avions retrouvé Jérémie et Aelita devant la cantine. Ils s’embrassaient. Quand nous avions appris que ces deux là s’étaient enfin déclarés l’un à l’autre ça nous a tous rendu content. Depuis que XANA avait été détruit Jérémie passait de plus en plus de temps avec Aelita et elle avait presque réussi à surmonter son deuil depuis la mort de son père.

O : Et les amoureux ! Si on vous dérange faut l’dire !

Aelita et Jérémie s’étaient, direct, arrêtés de s’embrasser et avait viré au rouge pivoine

A et J : Odd !
O : ben quoi ?!
U : t’es insupportable ! Grouille toi ou adieu ta part de croissant chaud et de chocolat !

A mes mots, il avait quasi défoncé la porte de la cantine, bousculé tout le monde et avait réclamé sa part à Rosa. Moi et les 2 génies étaient en train de rire de la scène qu’il nous offrait.

A : il faudrait p’tête qu’on y aille sinon il va nous prendre nos parts !
J : oui t’as raison ma puce !

Nous sommes entrés, nous nous sommes servis et avions rejoint Odd qui se goinfrait au point se s’étouffer.

U : calme toi tu vas t’étrangler !

Jérémie et Aelita avaient eu un fou rire. Après avoir petit déjeuner, nous sommes allés rejoindre notre banc fétiche. Yumi arriva 2 minutes plus tard et mon cœur avait commencé à battre la chamade. J’ai prit mon courage à deux mains et dit :

U : Heuu, Yumi j’peux te parler tout de suite… En privé ?
O souriant à pleine dents : ben pourquoi pas ici ?
A : Odd…
O toujours souriant : Oui ?
A : t’as encore du croissant entre les dents !

Jérémie et Aelita s’étaient encore une fois mis à rigoler. Pendant ce temps, Yumi et moi sommes allés sur un des chemins du parc de l’école.

Y : Alors qu’est ce que tu veux ?
Ulrich sortit une petite boite de sa veste : tient joyeuse St Valentin
Yumi prit le paquet : merci…

U rougissant : Heuuu tu sais. De depuis longtemps je je t’ai t’aime
Yumi lâche le paquet par terre et se retourna les yeux fermés : Désolée mais…je sors avec William.
U sous le choc et les larmes aux yeux : Quoi ?...
Y : tu m’as bien entendu !

Sur ses mots elle était partie. C’est la dernière fois que je l’ai vue. Quand elle fut disparue de mon champ de vision des larmes ont commencé à ruisseler sur mes joues et je suis tombé à genoux, une main sur le sol et une serrée sur ma bouche, je pleurais sans retenue. C’est la première fois que je me laissais aller comme ça surtout dans un endroit pareil où n’importe qui, comme Sissi, pouvait passer. Je sentis des gouttelettes tombées du ciel et vite se transformer en drache. Le temps avait changé aussi vite que mon humeur. Je me suis redressait tout en restant à genoux, les gouttes de pluie se mêlaient à mes larmes, j’ai frappé le sol en me mordant la lèvre inférieur au sang pour ne pas hurler. Je suis resté là toute la journée, personne n’avait cherché à me retrouver à croire que, pour eux, je n’étais rien ; si peut – être une bonne aide de camp pour notre combat contre XANA. Je suis retourné à ma chambre à l’heure du repas du soir, à cette heure, Odd devait déjà être à la cantine. J’ai ouvert la porte et, effectivement, pas de trace d’Odd, tant mieux : je n’aurais pas pu supporter ses vannes et ses questions… Je me suis installé sur mon lit, dos au mur, et sortit mon portable de la poche et composa un numéro, celui de mon père, je regardais les yeux dans le vide, encore rougis, le numéro et décida d’appuyer sur le bouton. Je portai le portable à mon oreille et attendit que mon père réponde ce qu’il fit quelques secondes plus tard ;

Monsieur Stern (M. S) : Allo ? Ulrich ?
U s’efforçant à reprendre une voix normale : Oui papa ! Tu te souviens de cette école de sport où tu voulais m’inscrire il y a 2 mois ?
M. S : oui ! Tu y as réfléchis ?
U : Et ben… Oui ! Je voudrais y aller !
M. S : Et ben ça pour une bonne nouvelle !! Tu es sérieux ?!
U : oui, car… *plus rien ne me retiens ici, à part la tristesse et la douleur*
M. S : car… ?
U : non rien ! Quand est ce que tu pourrais venir me chercher ? Le plus tôt sera le mieux !
M. S réfléchis : demain à 5 heures du matin ca te vas ?
U : Pas de problème ! Et ben à demain !
M.S : oui, à demain Ulrich !

J’ai raccroché et j’ai versé encore une larme, puis je me suis couché, après avoir fait mes valises et les avoir planqué dans mon armoire, en mettant mon réveil à 5 heures du matin et mon portable en mode vibreur. A 5 heures du matin, Je fus réveillé par mon portable. Je l’éteignis, m’habilla, pris ma valise et sortit sans réveiller Odd qui ronflait comme un moteur diesel. Ensuite, j’ai rejoint mon père et on est partit.

M. S : tu es sur que ça va Ulrich ?
U : oui ne t’inquiète pas !
Fin du flash-back :


U criant : Qu’est ce que tu fiches ici ?

Annso sursauta mais se ressaisit en voyant Ulrich prêt à bondir sur Yumi elle se mit devant lui et mit ses mains sur les épaules du beau brun.

AS : Ulrich ! Qu’est ce qui te prend ?!!
U : Qu’est ce que cette fille fiche ici ?!
AS : c’est une étudiante en journalisme, elle doit faire un article sur notre fac ! – puis en criant- Maintenant tu te calmes où j’te calme !!

A ces mots, Ulrich se calma, en effet, Annso pouvait être vraiment effrayante et violente quand elle s’énerve. Il ouvrit la porte et avant de la fermer

Ulrich assez en colère : Yumi… Sache que je n’ai pas oublié et que je ne pourrais, sans doute, jamais mais jamais te pardonner ce que tu m’as fait !

Il referma la porte et disparu au coin du couloir. Yumi, elle, ne pouvait plus retenir ses larmes et éclata en sanglot ; Annso s’agenouilla devant elle.

AS : Ben qu’est ce que t’as ? Il y a eu un problème entre Ulrich et toi ?
Y toujours en pleurs : C’est… rien ! Je n’ai pas envie d’en parler !
AS soucieuse : Bon d’accord !

Yumi se leva et alla dans le parc, elle s’assailli dans l’herbe et sortit une photo de son groupe d’il y a 4 ans, l’époque où elle était heureuse et où tout allait pour le mieux.
Y : *pourquoi il a fallu que je le croise dans cette unif ?!! Oh, Ulrich je voudrais tant que ce jour n’aie jamais existé dans notre vie ! Je n’ai pas été assez mature, à l’époque, pour réaliser que celui que j’aime vraiment c’est toi…*

Flash back
Environ 2 ou 3 heures après le départ d’Ulrich, Yumi discutait avec Aelita et Jérémie quand après quelques minutes

A : Ils en prennent du temps, Odd et Ulrich qu’est ce qu’ils fichent ? (je vous rappelle qu’ils ne sont pas encore au courant du départ d’Ulrich)
J : Me pose pas la question j’en sais rien ! Mais c’est vrai qu’ils devraient déjà être levés les cours vont bientôt commencer !

Ils entendirent, tout à coup, Odd déboulé complètement essoufflé d’avoir couru comme un dératé depuis sa chambre

Odd : Et les gars ! On a un big problème !
J : quoi ? Il y a plus de couscous boulettes à la cantine ?

Les 2 génies et la belle japonaise éclatèrent de rire.
O : Arrêtez ! Il n’y a pas de quoi rire ! Ulrich a disparu !!
Les 3 autres s’arrêtèrent de rire net : Quoi ?!
O : je suis sérieux ! Il n’y a plus ses affaires ! Et il y avait une lettre pour Yumi sur son oreiller

Il sortit une lettre pliée en 2 et la tendit à Yumi qui la prit et l’ouvrit, une fois qu’elle eu fini de lire des larmes ruisselaient sur ses joues.
A : qu’est ce qu’il a ?
Yumi murmurant : c’est de ma faute

Elle laissa tomber la lettre et courut vers la forêt où elle s’écroula à genou, William arriva la voyant partir en larme, il s’était s’inquiété. Il s’agenouilla devant elle et mit une main sur l’épaule de Yumi et une prit la main de la jeune fille.

W : Qu’est ce qu’il y a ma chérie ?
Yumi retira les mains de William et le poussa sans ménagement, il tomba sur les fesses sous le choc.

W : Non mais ca pas ou quoi ?!
Y : Fiche moi la paix ! Je te plaque ! C’est en partie à cause de toi qu’Ulrich est partit sans rien dire !
W : Quoi ?!... Mais pourquoi ?!
Y : Il m’a avoué qu’il m’aimait hier et je lui ai collé un râteau !
W : Ha ok ! Ecoute chérie ! Ne rejette pas ta faute sur moi ! Je ne t’ai pas obligée à sortir avec moi à ce que je sache ! (ça ce n’est pas faux n’est ce pas chers lecteurs ?)
Yumi baissa la tête et recommença à pleurer, William releva la tête de celle-ci et l’embrassa sans une once de délicatesse, la japonaise, surprise, se laissa faire mais reprend vite ses esprits le pousse et le gifle !

Y : non mais te gène pas sale obsédé ! Casse-toi !
William partit sans demandé son reste, Yumi resta seule et pleura.
Y : *il faudra que je le dise aux autres mais ils m’en voudront à mort !*

Plus tard, Yumi avoua aux autres ce qu’il s’était passé la veille et, comme elle l’avait prédit, ils ne lui ont plus parlé pendant 2 semaines, ça été, pour eux, 2 semaines de vide. Sissi avait apprit le départ d’Ulrich et, complètement démoralisée, n’embêtait plus les ex lyoko-guerriers. Après, ces 2 semaines de tristesse, les 3 autres ont fait la paix avec Yumi et la vie avait un peu près reprit son cour mais il manquait quelqu’un et ce quelqu’un ne reviendra peut-être jamais.

Fin du flash back

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
pb2611 _ or _ yulrich
Little Xiaoyu Fan
Modératrice

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Devant mon ordi...
Humeur : Sa dépend des jours ...Xd
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Dim 25 Mai - 17:48

Je connais déjà cette fic mais comme je l'adore j'ai pris un peux de temps pour la relire.^^
Je pense que les suites vont arriver plus rapidements vue qu'elles sont déjà écris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naomi weaver
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 27
Localisation : ben devant mon ordi
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Dim 1 Juin - 17:32

Après avoir pleuré pendant une heure, elle rejoint Annso dans leur chambre et elles descendirent manger. Yumi en profita pour prendre quelques photos du réfectoire sur son appareil photo numérique. Elle recroisa le regard d’Ulrich installé à côtés de Kimberley qui parlait avec Lei fang, Cédric, Clara, Lara et Jason. Elle rougit, encore, légèrement, Ulrich, lui, fronça les sourcils et détourna son regard de celui de la japonaise ; elle se tourna vers Annso

Y : dit Annso, c’est qui cette fille ?
Elle pointa son doigt vers Kimi
AS : Elle ? C’est Kimberley Ashen c’est la championne de GRS de notre fac toutes classes confondues ! Tous les mecs en rêve mais elle sort déjà avec Ulrich…
Y : *quoi ?!*
C (Clara) : Arrêtés de vous faire des mamours les amoureux

Y tourna légèrement la tête et vit ce qu’elle n’aurait jamais voulu voir : Ulrich et Kimberley s’embrassait… Elle se retourna et se retint de pleurer.
AS inquiète : Ca va Yumi ? T’es toute pâle !

Une voix se fit entendre c’était celle du proviseur de la fac
P : bonjour à tous ! Comme vous le savez tous aujourd’hui on est vendredi et qu’est ce qu’on fait se jour là ? Et ben on fait une partie de Karaoké ! Je demande donc à Mlle Clara Cascada de monter sur scène et de nous interpréter une chanson !
Clara, une jeune fille aux cheveux longs et noirs, et aux yeux bleus habillée d’un T-shirt noir avec des motifs dorés, un jeans et des ballerines blanches monta sur scène.

Clara : Bonjour à tous ! Je vais vous interprétez Darkness around the sun d’Alexz Johnson ! Allez le guitariste fait péter la musique !

Une guitare acoustique se fit entendre et Yumi sortit son enregistreur et appuya sur le bouton de mise en marche

Somewhere there's a sea that has no other side
Somewhere there's an airplane lost beyond the sky

So fly us up
Above the clouds
Live your life
Where you are now

In the darkness round the sun there's light behind your eyes
When you've lost the will to run you can feel it start to shine
When the rain falls down so hard and you don't know where to stop
Drowned in the sun

Somewhere someone thinks they found the perfect love
And you think you've found the answer to all of this

So hang on
Sometime we miss
I'll be your perfect kiss

In the darkness round the sun there's light behind your eyes
When you've lost the will to run you can feel it start to shine
When the rain falls down so hard and you don't know where to stop
Drowned in the sun


Drowned in the sun
Drowned in the sun

In the darkness round the sun there's light behind your eyes
When you've lost the will to run you can feel it start to shine
When the rain falls down so hard and you don't know where to stop
Drowned in the sun
(Traduction :
Quelque part il y a une mer qui ne finit jamais

Quelque part il y a un avion perdu au-delà des cieux

Alors envolons nous au-dessus des nuages

Vis ta vie dès maintenant

Dans l'obscurité autour du soleil

Il y a une lumière derrière tes yeux

Quand tu as perdu toute volonté

Tu peux la sentir commencer à briller

Quand la pluie tombe très fort

Et que tu ne sais pas où commencer

Noie la dans le soleil

Quelque part quelqu'un pense qu'il a trouvé le grand amour

Et tu penses que tu as trouvé les réponses à tout ceci

Alors tiens bon et dors bien et rêves

Je serai ton baiser parfait

Dans l'obscurité autour du soleil

Il y a une lumière derrière tes yeux

Quand tu as perdu la volonté de courir

Tu peux la sentir commencer à briller

Quand la pluie tombe très fort

Et que tu ne sais pas où commencer

Noie-la dans le soleil

http://fr.youtube.com/watch?v=8MoXXq6ZynY)



Après la chanson, des applaudissements se firent entendre à travers tout le réfectoire, Clara salua le public et Yumi éteignit son enregistreur et prit une photo de Clara tandis que celle-ci rend le micro au proviseur qui dit « merci Mlle Cascada ! ». Yumi se tourna vers Annso.

Yumi : Et elle, c’est qui ?
AS : Elle ? Clara Cascada. Une vraie perle en chant tout le monde l’adore surtout ceux en option chant et la fille à côtés d’elle aux yeux bruns c’est sa sœur jumelle, Lara, étudiante en danse R&B et ce sont mes petites sœurs.
Yumi bouche bée : Sérieux ?
Annso secoua la tête en signe positif.
Y : Et ben vous vous ne vous ressemblez pas du tout !
AS : Le blond n’est pas ma couleur naturelle c’est le noir ma couleur naturelle
Y : A d’accord je comprends mieux !^^
AS : Ben t’as retrouvé le sourire^^ ! Tu ne veux toujours pas me dire le malaise entre Ulrich et toi ?
Y : Non ! Désolée, rien que d’y penser j’ai honte de moi !
AS renonçant : bon comme tu veux !

Les minis – concerts se succédèrent et la vie reprit son cour. Un mois plus tard, Yumi était toujours là, question d’étoffer son article et de renouer le dialogue avec Ulrich qui ne lui adressait toujours pas la parole, surtout si un pot de colle championne de GRS du nom de Kimberley surnommée Kimi lui traînait toujours dans les pattes (normal me dirait vous c’est sa copine^^). Enfin bref, maintenant c’est la compét’ inter-université d’escalade. Annso était dans le vestiaire habillée d’un débardeur bleu foncé, d’un short de la même et de chaussures de montagne noires. En effet, la compet se déroulait en extérieur. Un jeune homme noir arriva dans la pièce.
H : Mlle Cascada ca va bientôt commencer !
AS : Ok merci !

Elle le suivit à l’extérieur et une voix déformée par un micro se fit entendre : « Nous accueillons maintenant Anne Sophie Cascada ! Etudiante à la fac artistique et sportive de St Tropez ! » Anne Sophie salua le public de sa main gauche et s’approcha de la falaise de l’épreuve, elle regarda ses 2 adversaires l’une était blonde avec des mèches roses et des yeux verts turquoise et répondait au nom de Kekoa Miiya, elle était habillée d’un T-shirt Blanc et d’un short Rose ainsi que des chaussures de montagne bleues, elle avait l’air plutôt confiante. L’autre avait la peau légèrement bronzée et les cheveux bruns et des mèches rouges et des yeux bleus, elle portait un T-shirt rouge et un short brun et des chaussures montagne de brune, elle, elle paraissait plutôt stressée, selon les dossiers, c’est sa première épreuve en extérieure et sur une falaise si haute, elle s’appelle Mira Mikaho.
Annso détourna son regard et mit ses gants spéciale escalade. Elle regarda son assureur derrière elle, un beau jeune homme blond qui lui fit signe que tout est ok. Elle secoua la tête, refixa la falaise et s’attacha les cheveux. Elle serra la main de ses deux adversaires en signe de « que la meilleure gagne », une cloche se fit entendre et elle et ses adversaires commencèrent à escalader la montagne. Ca commençait plutôt bien pour un début. Kekoa est première suivie de très, très prêt par Annso et Mira était plutôt à la traine.

Elles escaladaient depuis 10 bonnes minutes encouragées par le public en contre bas. La blondinette aux mèches roses commençait à s’essouffler sérieusement. Puis vint le moment de l’endroit de la pose, elle réajusta son micro et demanda à son assureur de bloquer quelques instants le temps qu’elle reprenne son souffle. Annso arriva 10 secondes plus tard entre l’essoufflement et la pleine forme, elle aurait pu encore continuer mais une épreuve comme celle ci est éprouvante et elle préférait ne pas prendre de risque, elle demanda à son assureur de bloquer et elle se laissa aller. Mira, elle, arriva quelques instants plus tard, à quelques minutes avant la fin de la pause, elle demanda à son assureur de bloquer mais avant que ce pas doué d’assureur ne finisse de bloquer elle se relâcha et faillit tomber. Annso le vit.

AS : Mira !
Ma : Au secours !
AS : * Mais quel abruti son assureur !!! * - Elle réajusta son micro – Marc ! Donne-moi du jus ! Mira est sur le point de tomber ! Je vais aller l’aider !
Ma : Quoi mais tu risques de perdre contre blondinette !
AS criant : Fais ce que j’te dis, vus ??!
Ma (le tympan vrillé) : OK !

Il lui donna du jus et elle descendit le plus vite qu’elle pu. Arrivée un peu près à sa hauteur elle tendit sa main à Mira et lui ordonna de la lui prendre. Mira tendit sa main gauche mais une des pierres sur laquelle, elle était n’était pas très stable et elle fit une chute sous les yeux impuissants de Annso et des spectateurs.
AS : Mira !!!

La cloche de la reprise d’épreuve survint, Elle était prise dans un dilemme sois descendre et aidée Mira assommée par sa chute ou reprendre la course ; dans les 2 cas elle était perdante !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
naomi weaver
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 27
Localisation : ben devant mon ordi
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Dim 1 Juin - 17:33

Anne Sophie ferma les yeux, réfléchis et les rouvrit : elle avait pris sa décision ! Elle réajusta son micro

AS : Marc ! Donne moi plus de jus je vais descendre aider Mira !!!
Ma : quoi ? Mais t’as vu comment elle est tombée, elle n’a plus de chance !
AS : Comment est ce que tu oses dire ça alors qu’on en est même pas sur ! Tu me donnes ce jus et plus vite que ça !

Elle s’agrippa à la falaise et voyant bien, même de loin, que rien ne lui fera changer d’avis, Marc fit la manœuvre et Anne - Sophie commença sa descente. Elle arriva 5 minutes sur la corniche où Mira était. Elle s’agenouilla prudemment près d’elle et la retourna sur le dos : Elle avait une profonde entaille sur le front, son bras gauche était bleuté signe qu’il était probablement cassé. Anne – Sophie prit la bouteille d’eau attachée à sa ceinture et son foulard qu’elle mouilla et attacha sur le front de la jeune brune. Ensuite, elle arracha des branches de la falaise, les colla sur le bras de Mira et attacha le tout avec son 2e foulard. Ensuite, vint le problème le plus dur : descendre !
AS : *bon ben il y a pas 36 solutions !*

Elle mit Mira sur son dos en mettant les 2 bras de celle-ci autour de son coup et attacha son harnais avec le sien grâce à une attache et recommença la descente, voyant que Marc avait des problèmes à soutenir le poids des 2 jeunes femmes, 2 autres hommes vint l’aider. Annso arriva 10 minutes plus tard, certes, avec difficulté. Un médecin et 2 infirmiers arrivèrent pour prendre en charge Mira, Yumi arriva en courant vers Anne – Sophie.
Y : ca va ?
AS essoufflée : Ben disons que j’ai connu mieux !

Un médecin arriva : bravo Mlle ! Vous avez bien réagi si vous aviez pris la décision de continuer l’épreuve, Mlle Mira Mikaho ne serait plus de ce monde.
AS soupira de soulagement : tant mieux
Elle enleva ses gants et bu une gorgée d’eau.

Les juges décidèrent de reporter l’épreuve le temps que Mira se remettent de sa chute.
Quelques temps plus tard, Mira était sortie de l’hôpital et a été invitée à une soirée à l’université artistique et sportive de St Tropez. Elle arriva habillée d’une belle robe rouge cache-cœur et d’un pantalon noir et de ballerines noires. Elle avait le bras gauche dans le plâtre et un bandage autour de la tête, elle fut vite rejointe par Anne Sophie habillée d’une robe blanche et Kekoa habillée d’une robe rose.
AS : Coucou Mira !
M : Bonsoir Annso merci de m’avoir sauvée la vie !
AS : C’est normal tu aurais fait pareil pour moi !
K : Moi je suis vraiment désolée ! Quelle poule mouillée que j’peux être moi !
M : C’est rien je ne t’en veux pas !
Yumi arriva quelques instants plus tard, elle était habillée d’une robe noire, légèrement maquillée et des paillettes dans ses cheveux qu’elle avait légèrement ondullé.
Y : Bonsoir ! Contente de voir que tu vas mieux Mira
M : Merci, Yumi et oui je pète la forme !

Kimberley arriva quelques temps plus tard : dites les filles vous n’avez pas vu mon homme ? Je le cherche partout
LF (lei fang) : dans sa chambre peut – être !
K : Ben je ne sais pas !
Y : Bon reste ici je vais voir où il est !

Yumi quitta la salle des fêtes et se dirigea vers la chambre du beau brun. Elle toqua, avec hésitation, à la porte et voyant que personne n’ouvrait elle baissa la poignée et vit que la porte était ouverte, elle entra et referma la porte. De son côté, Ulrich sortait du gymnaste en marchant lentement : il avait été choqué par un appel d’une personne qu’il croyait ne plus revoir : c’était Aelita.
Flash back :
Ulrich s’entraînait dans le gymnaste à quelques mouvements et a entendu son portable sonner. Le prit regarda le numéro : étranger. Il décrocha
U : oui ? Ici c’est Ulrich Stern
A : Et moi Aelita Stones ^^
U : pardon ?!
A : Ben quoi tu me reconnais plus Ulrich ?
U : Si, si ! Mais j’veux dire c’est pas pour rien que j’ai changé de numéro !!
A : Ouais bon ! Au lieu de t’énerver écoute moi !
U : Bon qu’est ce que tu veux ?
A : Yumi m’a téléphoné pourquoi tu l’ignores depuis 1 mois ?!
U : Je n’ai pas envie de parler d’elle !
A : T’as pas changé ! Toujours aussi tétu ! -_- C’est à cause de ce qu’elle t’a fait il y a 4 ans ? T’es rancunier mon vieux !
U : Mort de rire ! Si Jérémie t’avais remballé le jour de la St Valentin t’aurais fait quoi!?
A : On ne parle pas de Moi et Jérémie la ! Mais de toi et Yumi ! Elle t’aime et toi aussi j’en suis sûre !
U : Comment tu pourrais en être sûre ? Elle est avec William ! Elle me l’a dit la veille de mon départ et me traite pas de mytho !
A :… Elle l’a plaqué quand elle a appris que tu étais partit
Ulrich resta de marbre choqué par ce qu’il venait d’entendre il finit par dire : Que…Quoi ?
A : t’as très entendu maintenant tu m’excuses j’ai un concert !
Elle raccrocha laissant Ulrich avec ses doutes
Fin du Flash back

Ulrich resta immobile devant sa porte plongé dans ses pensées rompues par de légers sanglots. Il ouvrit la porte légèrement et vit Yumi, à genoux, pleurant sur une lettre et serrant une petite boite. Des objets que Ulrich reconnu c’était une lettre qu’il avait écris il y a 2 ans pour Yumi mais il n’avait pas trouvé le courage de lui envoyer, blessé à chaque fois qu’il pensait à l’annonce qui lui avait brisé le cœur et la boite était l’écrin de la bague qu’il voulait lui offrir à la St Valentin il y a 4 ans.
(Voici le contenu de la lettre pour ceux que ça intéresse
Chère Yumi,
Voilà maintenant 2 ans que je passe loin de toi. J’ai rencontré une fille du nom de Kimberley Ashen, c’est une championne de GRS et elle a flashé sur moi, j’en ai profité pour essayer de t’oublier mais rien n’y fait plus j’essaie et moins j’y arrive. Je t’aime trop. Mais toi, tu dois vivre heureuse avec William. J’ai pensé à plaquer Kimberley mais, malheureusement, mon père a appris qu’elle fait partie d’une famille prestigieuse allemande/anglaise et qu’elle ferait, donc, un très bon parti ! Il a demandé aux parents de Kimi de nous fiancer ! A mon grand « malheur », Sachant que ma famille est loin d’être modeste, ils ont accepté à la plus grande joie de mon père et de Kimi. Mais sache que ce n’est pas parce que je suis une victime du mariage arrangé voir forcé que je vais t’oublier et cesser de t’aimer)
Yumi comprenait maintenant : Le fait qu’Ulrich l’ignorait depuis son arrivée, le fait qu’il se mettait en colère à chaque fois qu’un des ex lyoko-guerriers essayait de parler de la relation qu’il a avec elle n’était qu’une façade. Elle entendit un truc tomber et elle se tourna vers la porte et vit Ulrich
Y : U…Ulrich...
U : Tu es au courant maintenant...
Y en pleurs : pourquoi tu ne m’as rien dit ?!!

Ulrich ferma la porte à clé, s’approcha et la prit dans ses bras, Yumi enfuit sa tête dans le coup du jeune homme.
U : je suis désolé mais on mit a interdit
Y : c’est plutôt à moi de m’excuser
U : Ne t’inquiète pas : Aelita m’a tout expliqué
Yumi écarquilla les yeux légèrement et les referma en souriant : même avec son couple en crise Aelita passe le bonheur de ses amis avant le sien.
Les regards d’Ulrich et Yumi se croisèrent, ils approchèrent leur visage et s’embrassèrent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
naomi weaver
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 27
Localisation : ben devant mon ordi
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Dim 1 Juin - 17:34

Ulrich leva Yumi du sol et l’embrassa dans le coup. Il la coucha sur le lit et lui enleva sa robe doucement. Yumi, elle, pleurait toujours mais de joie d’avoir retrouvé l’amour de son âme sœur. Ulrich ne le voyait pas embrassant toujours son coup, Yumi lui enleva sa chemise. Ils se décollèrent et Ulrich vit que sa « fiancée » pleurait, il posa sa main sur la joue de celle –ci.
U : Qu’est ce que tu as ?
Yumi séchant ses larmes : rien ne t’inquiète pas c’est des larmes de bonheur^^
Ulrich lui sourit, la serra dans ses bras et la ré embrassa. Yumi se réveilla 2 heures plus tard et se souvint du moment passé avec son bien – aimé, elle en sourit. Elle regarda le visage d’Ulrich et lui donna un baiser qui le réveilla.

U : Salut ma princesse !
Y : Bonjour ! Faudrait ptete que j’y aille si Jason me trouve ici il va se poser des questions !
U : oui tu as raison – il lui caressa la joue – Ne t’inquiète pas je trouverais une solution
Y : J’te fais confiance ^^
Elle se leva et enfila ses affaires éparpillés sur le sol. Elle embrasse Ulrich avant de partir et partit.
Yumi retourna dans sa chambre et trouva Anne – Sophie en train de ranger ses affaires d’escalade.

AS : Ah enfin ! T’étais où ?
Y : Ben je n’ai pas trouvé Ulrich et pour finir je suis allée faire un tour sur la plage^^
AS : Ah d’accord^^
Elles se mirent en pyjama et allèrent se coucher

Quelques temps plus tard, Yumi et Ulrich vivaient toujours leur histoire d’amour, en cachette bien sur, pour ne pas éveiller les soupçons. Ils se fréquentaient en cachette et Ulrich faisaient toujours mine d’ignorer sa compagne pour éviter que leur histoire n’explose en plein jour. Mais un jour ou plutôt un soir tout bascula.
Ulrich et Yumi mangeaient dans une chambre d’hôtel, en effet le pensionnat de la fac était un peu trop risqué étant donné qu’ils avaient tous les deux un colocataire. Ils logeaient à l’hôtel sous des faux noms.

Ulrich vit que Yumi était préoccupée
U : Ca va ma puce ?
Y : Si, si t’inquiéte mais je me demande juste combien de temps il va falloir tenir ? Notre histoire tenue secrète c’est bien beau mais ça changera rien au fait que tu vas bientôt te marier avec Kimberley
U : Yumi, je t’ai déjà dit que je trouverais bien une solution arrête de t’en faire^^
Y: Si tu le dis^^ il faudrait ptete qu’on y aille nos colocataires respectifs vont se douter de quelque chose^^
U regarda sa montre : il est déjà si tard ?
Ils prirent leur affaire et descendirent à la réception
U : Tenez Monsieur la clé de notre chambre
R : Au revoir Mr Green^^

Ils sortirent de l’hôtel et s’embrassèrent avant de partir vers la fac chacun de leur côtés, au même moment un clic d’appareil photo se fit entendre ainsi qu’un ricanement assez effrayant. Yumi arriva au réfectoire, Clara donnait encore son show avec Lara. Elle vit Ulrich à sa table habituelle collé de près par Kimberley, elle alla s’asseoir près d’Anne Sophie.
AS : Encore en retard ! C’est une habitude chez toi ou quoi ?
Y : Oh ca va !
Annso préféra ne pas répondre, elle n’avait pas envie de se disputer avec son amie surtout pendant le show de ses sœurs.
Plus tard, le couvre feu se fit retentir et tout le monde alla se coucher.
Le lendemain matin, Yumi se réveilla seule dans la chambre, Anne Sophie devait être à son entraînement. Elle s’habilla, quelqu’un frappa à la porte.
Y : Entrez !

La porte s’ouvrit sur... Jason
J : Salut Yumi ! T’es seule ? Tant mieux je voudrais te parler^^
Il ferma la porte
Y : De quoi tu voulais me parler Jason ?
J : Oh de rien ! Il embrasse bien Ulrich ?
Y écarquilla les yeux : de...de quoi tu parles ?
J : fait pas l’ignorante je vous ai vu à la sortie d’un hôtel –il sortit une photo montrant Ulrich et Yumi s’embrasser sur le trottoir devant l’hôtel-si vous vouliez être discret c’est raté^^Je me demande ce que les parents d’Ulrich et ceux de Kimberley diront à propos de ça^^
Yumi tendit la main pour prendre la photo mais Jason la stoppa en lui prenant le poignet.
J : Me prendre cette photo ne te suffira à rien puisque je l’ai en numérique
Y : S’il te plait ! Ne leur dit pas ! Ulrich risque d’avoir des problèmes !

J : Oh mais c’est simple ! Pour que je ne leur dise rien il te suffit de sortir avec moi et je te le jure je la boucle !^^
Y : T’es qu’un C*** je te croyais être le meilleur ami de Ulrich ici !?!
J : Moi ? Le meilleur ami de ce dépressif qui fume comme un pompier ca va pas la tête ?! Tout ce que je voulais s’était me rapprocher de toi ! J’ai rencontré Ulrich il y a 3 ans, 1 an avant qu’il ne rencontre sa fiancée pour être précis ! Au départ, je ne voyais même pas l’intérêt de me rapprocher de lui mais il m’a parlé de toi à une soirée où il était complètement saoul et ensuite, j’ai fouillé dans ses affaires et je suis tombé sur une photo de toi tu m’as direct plus je me suis rapproché d’Ulrich sachant que, qui c’est, un jour ou l’autre je te rencontrerais c’était risqué mais ca à marché

Y : Espèce de... . Elle essaya de le gifler avec sa main libre mais il la bloqua
J : Calmos ! Portes la main sur moi et je dis tout à tu sais qui ! Quand je veux quelque chose je fais tout pour l’obtenir ! Alors ?
Yumi ne savait pas quoi répondre si elle dit oui, Ulrich se (re)mettra à la détester mais il n’aura pas de problème, si elle dit non Jason dira tout aux parents d’Ulrich et ceux de Kimi et ils ne le sauront plus possible de se voir... Elle n’avait pas le choix !
Y : Bon d’accord !
J : Super

Il s’approcha d’elle et l’embrassa la porte s’ouvrit, au même moment, sur Ulrich !
Yumi se dégagea de Jason en vitesse
Y : Ulrich ! C’est pas ce que tu crois !
J : Oh que si, Yumi et moi on est ensemble^^ génial non ?!
Jason prit Yumi par derrière. Ulrich la fixa qui, sur le coup, ne savait plus quoi répondre et lui aussi d’ailleurs. Il partit en claquant la porte !
Y : Ulrich !
Elle essaya de le rejoindre mais l’autre la tenait toujours, il plaqua sur le mur.
Y : Jason lâche moi !

Jason bloqua les 2 mains de yumi d’une main au dessus de la tête de celle – ci et immobilisa son visage d’une main et l’embrassa de force, puis la poussa violemment sur son lit (pas la peine de vous faire un descriptif sur ce qui va se passer ensuite).
Yumi se réveilla 2 heures plus tard, le corps courbaturé et douloureux. Elle s’assit sur son lit en tenant son drap sur sa poitrine et pleura : un garçon qu’elle avait cru son ami l’avait violée et brisé son couple.
2 jours plus tard, Yumi vivait toujours sous la pression de Jason et le pire est que Ulrich ne lui adressait plus du tout la parole. Elle croisa Ulrich, seul pour une fois, dans les couloirs.
Y : Ulrich !
U : Ne m’adresse plus la parole !
Y : Mais...

Elle décida de se raviser car si jamais Jason apprenait qu’elle avait vendu la mèche le pacte sera rompu.

U : Tu vois tu ne finis même pas tes phrases ! Au fait mes parents et ceux de Kimberley ont décidé d’avancer notre mariage : il se passe dans 1 mois.
Yumi s’enfuit en courant vers le parc, en pleurant où elle cogna quelqu’un. Elle murmura un « pardon »
J : Et bien ma Yumi qu’est ce que tu as ?^^
Yumi tressaillit quand elle entendu sa voix, elle sentit deux mains lui prendre le visage et l’embrasser, heureusement, il s’arrêta et s’enfuit en courant. Yumi se retourna et vis Lara.
L : Yumi ca va ?
Y : Si ne t’inquiète pas !
L : Arrête je vois bien que ça va pas ! Je te jure que je ne dirais rien à personne ! Qu’est ce que Jason t’as fait ?!!
Y : Il...
L : T’as... Quoi ?!?
Y : Il m’a... Il m’a violé
L : Quoi ?! Non mais tu me fais marcher la j’espère ?
Y en pleur : attend je vais t’expliquer
L : Ben j’espéré bien parce que là chuis un peu larguée !
Elle lui expliqua le tout

L : Je comprends mieux pourquoi Ulrich était sur les nerfs maintenant -__-
Y : Qu’est ce que je vais faire ? Si j’obéis pas à Jason il va tout déballer
L : T’inquiète ca s’arranger !
Y : J’espère que t’as raison...
L : Pour le moment faut trouver un moyen pour annuler ce P*** de mariage !
Un mois plus tard, c’était le mariage d’Ulrich et Kimberley. Yumi avait trouvé un moyen de se défaire de la pression de Jason : Il a été envoyé de toute urgence à un concours de dessin étant donné que l’autre participant était malade. Yumi se faufila dans la « chambre » d’Ulrich et toqua à la porte.
U : Entrez !
Yumi ouvra la porte : heuu Ulrich...
U : Qu’est ce que tu fais ici ?
Y : Ecoute moi s’il te plait ! C’est Jason qui m’y a forcé ! Je t’aime toi pas lui ! Il avait découvert notre relation et a menacé de tous déballer si je ne lui obéissais pas !!
U la regarda dans les Yeu : Quoi ? Mais c’est pas...c ‘est mon meilleur ami !
Y : Il t’a joué la comédie pendant tout ce temps crois moi !

La porte s’ouvrit sur Mr. Stern.
Mr. S : Ulrich vient ! Et vous mademoiselle sortez d’ici !
Ulrich suivit son père à la cérémonie, il se mit devant l’autel. La musique traditionnelle « mariage » retentit dans les 4 coins de l’église et Kimberley apparu dans la traditionnelle robe blanche souriante. Elle s’approcha de l’hôtel. Tout le monde était ébloui devant ce magnifique spectacle mais Ulrich, lui regardait dans le vide, troublé par les paroles de sa bien – aimée japonaise. La cérémonie passa vite à la prononciation du « oui »
C (curé) : Mlle Kimberley Ashen voulez vous prendre comme époux Ulrich Stern ici présent de l’aimer, de le chérir dans la richesse comme dans la pauvreté jusqu’à ce que la mort vous sépare ?
K tout sourire : Oui je le veux
C : Mr Ulrich Stern voulez vous prendre comme épouse Kimberley Ashen ici présente de l’aimer, de la chérir dans la richesse comme dans la pauvreté jusqu’à ce que la mort vous sépare ?
Ulrich se mit à réfléchir et croisa le regard de Yumi qui retenait ses larmes, il ferma les yeux respira un coup les rouvrit et posa ses deux mains sur les épaules de Kimberley.

U : Kimi, je suis désolé mais...je ne peux pas me marier avec toi
K : QUOI ?!
Un brouhaha se fit retentir dans la salle, le père d’ Ulrich et celui de Kimberley frôlèrent la crise cardiaque.
K : Je pourrais savoir pourquoi tu me largues le jour de notre mariage ???!!!!!
U : Désolé mais je ne peux pas me marier avec toi primo parce que j’ai horreur des mariages arrangés et deuzio parce que ce n’est pas toi la femme que j’aime ! Celle que j’aime ce trouve là – bas !
Il pointa son doigt sur Yumi et la rejoint d’un pas rapide et l’enlaça. Yumi pleura dans ses bras et s’enfuirent de l’église. Quelques temps plus tard, Jason eut une bonne correction signé Ulrich. Ulrich repartit vivre à Paris tous le monde avait pleuré lors de son retour et la vie reprit son cour. Mais le problème c’est que... Les parents de Kimi, ceux d’Ulrich et Kimi elle – même ne renoncerait pas si facilement.

Fin (peut etre un tome II)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naomisakamoto.skyrock.com
Hiryuu
可愛い桜んぼ
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 27
Localisation : Près de mon Pocky kun à la fraise!! *o* nyoo
Humeur : Super Mega Nyappy 8D
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   Lun 23 Juin - 20:19

Bah super fic je trouve ^^ Pourtant j'aime pas Code Lyoko XD
J'espère que tu feras un deuxième tome lol ou peut-être une nouvelle fic ^^ on sais jamais >o<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chagrin CODE LYOKO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chagrin CODE LYOKO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Générique Code Lyoko
» Code Lyoko
» "Fanart" Code Lyoko
» [collab] Code Lyoko : Un monde sans danger
» deguisement Ulrich code lyoko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanwork no Sekai :: FanFiction :: Fic de type Romance-
Sauter vers: